Services urbains

Partie Prenante explore les transformations des services urbains, pour que les stratégies territoriales tirent toutes les conséquences du passage à la ville servicielle.

Impératif environnemental, (r)évolution numérique, évolution des modes de vie, crise des finances publiques : nombreux sont les facteurs qui contribuent à l’émergence de la ville servicielle. En affirmant la primauté du service sur l’infrastructure, ce basculement est porteur de nombreux changements.

Tout l’enjeu consiste alors à tirer les conséquences de ces transformations pour les stratégies territoriales. Intervenant pour les collectivités comme pour les opérateurs de services urbains, notre approche se structure autour de trois questions :

> Quels sont les nouveaux entrants dans le domaine des services urbains et quel est leur modèle économique ? Il s’agit notamment de mieux appréhender l’impact des plateformes sur le fonctionnement de la ville.

> Quelles sont les transformations de la chaine de valeur de chaque service urbain et avec quels impacts pour les usagers ? C’est ici la question du partage des rôles, mais aussi de la répartition (ou captation) de valeur qui est posée.

> Comment aider les collectivités à endosser leur rôle d’autorité organisatrice pour réguler ces transformations et améliorer la qualité des services urbains dans un contexte de raréfaction de la ressource publique ?